Gestion de Fortune

Lun09242018

LAST_UPDATELun, 24 Sep 2018 6pm

Back Vous êtes ici : Accueil Assurance vie Match livret A/assurance vie : qui sera le gagnant ?

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Assurance vie

Match livret A/assurance vie : qui sera le gagnant ?

Le Livret A repart sur les chapeaux de roue en ce début 2018 avec 3,9 Md€ de collecte en janvier. Le match avec son grand rival, le fonds euros de l’assurance vie, est relancé !

Entre le Livret A et l’assurance vie, quel est le placement préféré des Français ? Alors que la Caisse des dépôts vient d’annoncer une collecte nette positive du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) de 3,9 Md€ pour le mois de janvier 2018, le match avec l’assurance vie, dont la collecte est plutôt poussive ces derniers mois, est relancé.

Encours : 1 - 0 pour l’assurance vie. Au total, l’encours sur le Livret A et son petit frère le LDDS flirtent avec les 380 Md€ à fin janvier 2018 (soit presque 16 Md€ de plus en un an). Rien à voir cependant avec les 1 670 Md€ de l’assurance vie, dont environ 1 300 Md€ en fonds euros. 

Fiscalité et prélèvements sociaux : 1 - 0 pour le Livret A. Certes la flat tax à 30% va permettre d’alléger un peu les épargnants qui veulent faire des retraits avant les huit ans du contrat. Mais la hausse de la CSG de 15,5% à 17,2% notamment appliquée au fil de l’eau tous les ans sur les intérêts des fonds euros va peser sur les rendements déjà bas de l’assurance vie. A l’inverse, le Livret A et le LDDS permet de placer 34 500 € sans aucune fiscalité, ni prélèvement sociaux.

Collecte nette : 1 - 0 pour le Livret A. Le chiffre de la collecte nette du Livret A et du LDDS à 3,9 Md€ pour le seul mois de janvier 2018 est plus du double de la collecte nette de toute l’assurance vie pour l’année 2017 (7,2 Md€) ! Cela fait plus de 2 ans que la collecte nette mensuelle de l’assurance vie ne dépasse pas les 3 Md€ et à nombreuses reprises elle a été négative ou proche du 0. Preuve à la fois d’une grande maturité de l’assurance vie détenue par beaucoup de retraités qui ne sont plus en phase d’épargne. A l’inverse, elle n’arrive plus assez à convaincre les assurés en phase d’épargne.

Rendement : égalité ? De plus en plus de sites internet de confrères journalistes mettent en avant les rendements « nets nets » des fonds euros. Et ils n’ont pas tort ! Car avec la hausse de la CSG, l’écart entre le rendement du livret A et celui de très nombreux « vieux » contrats se réduit. En effet, si les assureurs communiquent sur les taux de rendement nets des frais de gestion, ils oublient de signaler que le montant qui arrive effectivement dans la poche des assurés est encore imputé de 17,2%. Avec un fonds euros à 1% de rendement en 2018, le taux réel sera de 0,82%. Sans parler des frais d'entrée qui amputent le rendement. Ainsi : 
- 10 000 € placés sur un Livret A à 0,75% donnent 75 € d’intérêt 
- 10 000 € placés à 1% sur une assurance vie avec 2% de frais d'entrée donnent : (10 000 € - 2%) x 1% = 98 €  auxquels ont retranche -17,2% de prélèvements sociaux soit … 81 € d’intérêt ! La différence s'avère minime ! A noter toutefois que d'ici 2020, le taux du Livret A restera figé à 0,75%.

. Souplesse : Livret A gagnant. Avec des virements désormais instantanés entre les livrets bancaires et les comptes courants, les épargnants peuvent bénéficier immédiatement de leur épargne. Ce n’est pas le cas de l’assurance vie. Car même si des acteurs comme les distributeurs internet ont réduit le délai pour les rachats partiels, il faut encore attendre 2-3 jours au mieux, voire plusieurs semaines pour des rachats partiels : légalement, pour réaliser un rachat partiel, l’assureur dispose d’un délai… de 2 mois !

Certes, l’assurance vie reste imbattable au niveau de la transmission (avec 152 000 € d’abattement par bénéficiaire), de l’éventail des supports financiers disponible ainsi que pour des montants importants (le Livret A et le LDDS étant plafonnés au total à 34 950 €). Mais pour ceux qui ont 10 000 € ou 20 000 € d’épargne à placer, la question se pose malgré la remontée des taux

CMG