INVESTISSEMENT ART: Les fonds peuvent-ils être rentables?

Les chiffres sont tombés lors de la TEFAF 2015 : le marché de l’art enregistre son plus haut niveau jamais atteint : 51 milliards d’euros de transactions dans le monde tous secteurs confondus. Avec des spécialités en pleine croissance à faire pâlir bon nombre de fonds financiers. Les chiffres ne cessant d’augmenter, quoi de plus normal que de voir se développer à nouveau des véhicules financiers liés à l’art ? Si les transactions directes restent le mode privilégié des amateurs, les fonds d’investissements en art refont surface depuis ces dernières années. Retour sur un dispositif original en pleine expansion.

Commander le magazine



S'abonner au magazine