27062019

L'HUMEUR DE GEF

Jalousie

Frédéric Puzin, le président de Corum AM, défrise la concurrence en prévoyant plus de 6 % cette année, après 6,3 % en 2015, pour sa SCPI Corum Convictions. D’autant qu’il restreint la collecte en privilégiant ses parte- naires CGP fidèles. Il y en a qui se frottent les mains, ce sont les souscripteurs. Frédéric Puzin vient de faire réaliser un sondage Ipsos auprès d’eux. Le taux de satisfaction ressort à 8,8/10.

Dérives en stock...

Selon Jean-Pierre Rondeau, président de la Compagnie des CGPI, l’AMF va devoir faire face à deux défis ma- jeurs : le financement participatif « et ses dizaines de scandales à venir » ainsi que la fintech et la vente en ligne « qui génèrera, elle aussi, nombre d’incidents, puisqu’elle ne subit pas et ne subira pas avant quelques années les contraintes que doivent observer les CGPI CIF ».

... et défisc en stock

Alain Juppé, lui, a préfacé le « Livre blanc de la défiscalisation des investissements des PME avec le crowdfun- ding », rédigé par Philippe Gaborieau, le fondateur du site de crowdfunding Happy Capital. Il pense le plus grand bien de cette « alternative aux financements classiques souvent difficiles à obtenir pour des entreprises en création ou en développement » et permettant « de drainer une partie de l’épargne des ménages vers les PME ».

Histoire belge

Le Trésor belge a trouvé malin à l’automne 2014 de se protéger contre le risque d’une remontée des taux d’intérêt avec des contrats de swap. Avec la chute lancinante des taux la facture va être salée. Selon le quoti- dien « L’Echo », elle atteindrait pour 2015, 1,02 Md€ et pour 2016, 1,3 Md€. A rapporter aux 12 Md€ d’intérêts supportés annuellement par l’État fédéral belge. A titre de comparaison, c’est comme si la France avait perdu près de 10 Md€...

Gérard Rameix a testé pour vous

Le patron de l’AMF prend très à cœur la lutte contre les escroqueries du Forex. A l'issue de la présentation de son rapport annuel 2015, il a confié qu’il s’est rendu sur le site d'un grand club de foot de Ligue 1 sponsorisé par un site de trading en ligne : « En à peine trois clics, on me demandait déjà mon numéro de carte bancaire », a-t-il déploré. « Et même si j'étais tenté d’en savoir plus, du fait de mes fonctions, j’ai dû m’arrêter là ». A l'AMF, on n'hésite pas à mouiller le maillot !

Wouah !

« Pensez-vous que nous allons devoir faire face à un effondrement de l'économie mondiale ? » C’est la ques- tion-sondage qu’a posée Amundi sur son compte Twitter en mai. Un « effondrement » qui serait « mondial » ! On broie du noir ?



S'abonner au magazine