27062019

Retour Vous êtes ici : Accueil Au sommaire des magazines Mai 2017 - n°281

L'HUMEUR DE GEF

Transhumance

« L’impact du Brexit sera beaucoup plus important que ce qu’on imagine en matière financière. De nombreux groupes prennent en compte des scénarios de Brexit dur et regardent comment ils peuvent s’installer en zone euro », estime Philippe Oddo, associé gérant de Oddo BHF. Selon lui Paris et Francfort devraient en tirer profit. Handicap pour Paris : des « charges sociales prohibitives » (Les Echos, 13, mars).

 

 Le grand écart

La SCPI Accès Valeur Pierre a acheté une boutique rue du Four, Paris 6e, à 49 505 € le m2 et Ficommerce rue de Marigny, Paris 8e, à 40 816 € le m2. A l’inverse, Corum a investi à Alphen Aan Den Rijn, Pays-Bas, à 553 € le m2, Primovie à Arcueil (94) à 697 € le m2.

 

 PenelopGate

« Non il ne s’agit pas d’une femme », lance David Charlet le président de l’Anacofi devant l’auditoire hilare de son congrès. Cette abréviation (Protocole Etendu et Normalisé d’Echanges en Ligne pour les Opérations Patrimoniales) correspond, on le sait, à la norme AFNOR de 2009 sur l’échange de données clients. Mais sans doute avions-nous la tête ailleurs...

 

 Pour l’instant ça va...

« Les prévisions sont difficiles, surtout lorsqu’elles concernent l’avenir », selon Pierre Dac. Le FMI anticipait le pire après le vote du Brexit en juin 2016 ; aussitôt son chef économiste, Maurice Obstfeld, « a revu à la baisse ses prévisions de croissance mondiale en raison de la vague d’incertitude provoquée par la décision inattendue des électeurs britanniques de quitter l’Union européenne ». Il prévoyait « +1,3 % pour 2017, soit une révision à la baisse de 0,9 point » pour le PIB anglais, soulignant que « une issue plus négative est clairement envisageable ». Après une première révision à la hausse de croissance en janvier à +1,5 % le Chancelier de l’Echiquier, Phil Hammond, lors de la présentation du budget le 14 mars dernier, vient d’annoncer une prévision à... +2 %.

 

 Pas terrible

Guy Nafilyan - l’ex président de Kaufman & Broad, qui s’est mis à son compte raconte que « mon assurance vie n’a rapporté que 2 %, ce n’est pas terrible ! ». Quelqu’un se dévoue parmi nos lecteurs pour proposer à ce grand chef d’entreprise un multisupport avec des bons fonds boursiers et SCPI ?

 

Vous avez dit trop cher ? Comme c’est bizarre !

Nombre de gérants jugent les marchés d’actions trop chers. Pourtant, 80 à 90 % des analystes selon Bloomberg sont à l’achat sur les titres du Stoxx600, en particulier Morgan Stanley (96 % d’opinions positives). Seul AlphaValue est à 50/50.