18092019

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Courtage : la fusion CSCA et Planète Courtier donne naissance à Planète CSCA

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Banque

Courtage : la fusion CSCA et Planète Courtier donne naissance à Planète CSCA

CSCA et Planète Courtier fusionnent pour donner naissance à Planète CSCA. Le nouveau syndicat représente 2 000 courtiers en assurance et leurs 35 000 salariés.


Comme annoncé il y a plusieurs mois déjà, la CSCA et Planète Courtier ont officialisé, le 18 juin 2019, leur rapprochement. Les deux principaux syndicats professionnels de courtiers en assurance représenteront désormais quelque 2 000 courtiers sous la bannière unique Planète CSCA.

Le nouveau syndicat veut représenter toutes les catégories de courtiers : les courtiers grossistes, affinitaires, les comparateurs, les courtiers maritime et transport et ou les mandataires d’intermédiaires d’assurance mais aussi les conseillers en gestion de patrimoine qui réalisent souvent le plus gros de chiffre d’affaires sous leur casquette de courtiers en assurance vie. Planète CSCA sera organisé également par territoire avec neuf collèges régionaux.

Pour Bertrand de Surmont, président de la CSCA, « Au moment où les courtiers sont confrontés à des défis nombreux, commerciaux, réglementaires et technologiques, ce rapprochement permettra d’être plus forts et d’aller encore plus loin tous réunis sous la même bannière ». De son côté, Laurent Ouazana, président de Planète Courtier a déclaré : « Nous avons réussi ensemble et efficacement à mettre en place un nouveau syndicat moderne et démocratique qui répondra aux besoins de nos confrères et les défendra tous avec énergie, j’en suis très heureux ».

L’élection du nouveau président est prévue à la rentrée prochaine.

Les 2 000 courtiers adhérents Planète CSCA représentent, selon le syndicat, 75% du chiffre d’affaires et des effectifs (35 000 collaborateurs) de la branche professionnelle du courtage en assurance. Rappelons que la réforme du courtage qui prévoyait une autorégulation et une adhésion obligatoire pour tous les courtiers début 2020 a été retoquée par le Conseil constitutionnel et est donc reportée sine die.