22102018

Retour Vous êtes ici : Accueil Fiscalité/Droit Rubriques Actualités Créations d’entreprise : nette dynamique du secteur immobilier

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Loi de finances

Créations d’entreprise : nette dynamique du secteur immobilier

L’Insee vient de publier ses chiffres sur les créations d’entreprises en 2017. Le secteur immobilier se démarque.

En 2017, en France, 591 000 entreprises ont été créées, soit 6,7 % de plus qu’en 2016. Les créations d’entreprises atteignent ainsi leur plus haut niveau depuis 2010. Les immatriculations de micro-entrepreneurs augmentent plus (+ 9 %) que les créations d’entreprises individuelles classiques (+ 6 %) et de sociétés (+ 5 %).

Avec une hausse des créations de 14 %, le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques est le premier contributeur à la hausse globale, du fait notamment des activités de conseil sous le régime du micro-entrepreneur ; il devient ainsi le plus important en nombre de créations d’entreprises, devant le commerce.

Les activités immobilières (hors BTP) pèsent 3,8% de l’ensemble des créations d’entreprise (6,4% pour les créations de sociétés) ; les activités financières et d’assurance représentent 2,8% de l’ensemble des créations d’entreprise (6,8% pour les créations de sociétés).

En termes de dynamique, les activités immobilières ont suscité une très forte progression des créations d’entreprise (+18,1% contre 6,7% pour la tendance générale, et +13% pour les créations de sociétés contre +4,8% pour la tendance générale) ; les activités financières/d’assurance affichent une progression modérée de +4,6%.Tous types d’entreprises confondus, les créations s’accroissent dans la quasi-totalité des régions, mais la dynamique est largement la plus forte sur l’Ile-de-France (+10%), suivie de  Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine (+8% toutes les deux).

Remarquons sur le typologie des sociétés créées que les SARL qui représentaient 66% des créations en 2013 sont devenues très minoritaires avec 36% en 2017 alors que les SAS - surtout à associé unique (37%) - représentent 61% en 2017. Les sociétés anonymes sont marginales (3%).