09122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Investissement responsable : les atouts de Talence Epargne Utile

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

Investissement responsable : les atouts de Talence Epargne Utile

Pierre-Yves Le Stradic, directeur exécutif d’EthiFinance, et Julien Fauvel, cogérant du fonds Talence Epargne Utile, expliquent comment ils prennent en compte les critères ESG.

Plus de deux ans après le lancement de Talence Epargne Utile, fonds labellisé ISR, Pierre-Yves Le Stradic, directeur exécutif d’EthiFinance, et Julien Fauvel, cogérant du portefeuille, en partenariat avec cette société, ont détaillé comment ils sélectionnent les entreprises sur la base des critères ESG, insistant sur la politique d’impact qu’ils mettent en œuvre.

EthiFinance a recours aux travaux de Gaïa Rating, agence de notation des PME et ETI françaises cotées. « Il est nécessaire de s’appuyer sur un modèle d’évaluation qui leur soit propre, explique Pierre-Yves Le Stradic. Le référentiel d’évaluation contient 150 critères. »

Lors de comités de gestion mensuels, Talence Gestion et EthiFinance passent en revue les controverses sur tel ou tel émetteur (Seb, Albioma…). L’objectif est de résoudre les problèmes (travail forcé, répercussions environnementales…). Il ne s’agit pas d’exclure une société qui aurait fait l’objet d’une « alerte » de la part du régulateur, d’un syndicat ou d’une ONG, mais de dialoguer avec ses dirigeants. En outre, les actions d’émetteurs comme Vicat (ciment) ou Eramet (métaux non ferreux) ne sont pas éliminées a priori du portefeuille.

Plus performantes et moins risquées

« Nous retenons 70 actions sur 350 valeurs éligibles notées dans un univers de 750 titres, précise Julien Fauvel. Nous étudions les sociétés sous les angles gouvernance, social, environnement et sociétal. Nos indicateurs d’impact mesurent la contribution à l’emploi, à la formation des salariés, à la transition énergétique, etc. Sont également examinés le business plan, la structure financière, la valorisation, l’actualisation des cash flows, la qualité du management et le momentum boursier. Une note financière (de 1 à 3) permet de déterminer un poids cible pour chaque valeur. » Les cinq principales lignes du portefeuille sont Alten, Elis, Getlink, Rémy Cointreau et Gecina.

Avec une taille de 8 M€, Talence Epargne Utile est encore trop petit pour intéresser les institutionnels. Il lui faut d’abord grossir en se dotant d’un track record crédible. Pour l’instant, depuis la création, du 9 décembre 2016 au 31 janvier 2019, sa performance est de +8,3 %. En Bourse, sur le long terme, les petites et moyennes entreprises surperforment les grandes sociétés. Celles qui ont un comportement responsable battent leur marché et sont aussi moins risquées.

Michel Lemosof