24092019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs OFI AM à la pointe de la finance responsable

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

OFI AM à la pointe de la finance responsable

Jean-Pierre Grimaud fait le point sur l’activité d’OFI AM, société dont il est directeur général. L’accent est mis sur l’investissement responsable, mais aussi sur la distribution et l’international.

OFI Asset Management met de plus en plus l’accent sur l’investissement responsable, la distribution et l’international. Le plan 2020 se déroule comme prévu. Le groupe gère 72 Md€ (à fin janvier 2019), les deux tiers en mandats de gestion. Il emploie 303 collaborateurs. La part des encours en actifs non cotés (infrastructures, private equity et dette privée, notamment) atteint 10,1 Md€, après la très forte progression de l’an dernier, nombre d’investisseurs recherchant du rendement à l’abri de la volatilité des marchés boursiers. En trois ans, les encours gérés ont globalement progressé de 16 %. Selon le classement IPE, OFI AM se situe désormais au 9e rang des asset managers français.

Le non-coté fait une percée

Le pourcentage des deux principaux actionnaires (Macif et Matmut) a diminué de 3 points en trois ans, à 58 % du total des encours, dans un ensemble qui s’accroît, avec une montée en régime parallèle des clientèles externes : institutions de retraite et de prévoyance, mutuelles, compagnies d’assurance, entreprises, sociétés de gestion, banques, dispositifs d’épargne salariale, CGPI, personnes physiques…

Par classe d’actifs, les obligations (55 %, dont crédit et convertibles) dominent, devant le non-coté (14 %), le monétaire (13 %), les actions (12 %), la diversification et la performance absolue (6 %). 2,1 Md€ sont détenus par une clientèle de particuliers. La part de celle-ci dans le total devrait passer de 3 % à 5 % d’ici à 2020.

La collecte nette 2018 a été de 2,9 Md€, principalement pour le compte d’investisseurs institutionnels. En dehors du non-coté (près de 2,5 Md€), la collecte a essentiellement été portée par la clientèle individuelle intermédiée.

« OFI Asset Management (ex-Ofivalmo Gestion) est une maison ancienne, souligne Jean-Pierre Grimaud, son directeur général. Quand elle a été créée, en 1992 était la 12e à obtenir son agrément. Pour nous, ajoute-t-il, la thématique historique de l’investissement responsable est un marqueur très important. Notre expertise en ISR remonte à plus de 20 ans. Il y a beaucoup de discours et, souvent, moins d’expertise. Chez nous, il y a beaucoup d’expertise et moins de discours ! Mais il faut reconnaître que le faire-savoir doit aller de pair avec le savoir-faire. Cette expertise, nous la mettons au service de nos clients institutionnels et, de plus en plus, au service des investisseurs individuels. Les trois quarts de nos encours intègrent déjà, d’une manière ou d’une autre, des problématiques liées à la finance responsable. »

Vers une banalisation de l’ESG

Dans le pôle distribution multicanal, il y a un nouvel arrivant : la plateforme Finaveo Partenaires, dont OFI a pris 33 % (aux côtés d’Apicil et de Crystal). Le groupe souhaite continuer à se développer en direction de la clientèle individuelle intermédiée. Pour répondre aux enjeux réglementaires, OFI AM a, en outre, déployé une offre de gestion pilotée auprès de partenaires asssureurs.

En ce qui concerne l’international, c’est surtout l’Europe (Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Portugal, Belgique…) qui est visée, mais il y a des marques d’intérêt dans d’autres régions (Moyen-Orient, par exemple). Les « cibles » sont les institutionnels (mutuelles, compagnies d’assurance, fonds de pension…), les distributeurs externes (funds buyers et funds sellers) et les réseaux de distribution partenaires. L’offre est adaptée à chaque pays, qu’il s’agisse de finance responsable ou de gestion assurantielle sous contrainte.

« En termes de performance, la quasi-totalité de nos fonds ouverts classés 1er quartile en 2018 appartiennent à la gamme OFI Responsable Solutions), se félicite Jean-Pierre Grimaud. OFI AM a été classée meilleure société dans la catégorie de 41 à 70 fonds aux European Funds Trophy 2019. Elle a également été classée 1re pour son offre de produits et services ESG dans le Baromètre institutionnels Indefi 2019, devant près de 250 sociétés de gestion. Elle est à nouveau notée A+ par les Principles for Responsible Invesment (PRI). Enfin, sept de ses fonds sont notés 5 ou 4 feuilles par Climetrics pour leur performance climatique. Nous sommes convaincus qu’il va y avoir dans l’avenir une banalisation des critères extra-financiers, qui vont se fondre dans les critères financiers. »

Quant à une éventuelle opération de croissance externe qui s’inscrirait dans le mouvement de consolidation dont l’industrie de la gestion collective est le théâtre, rien n’est exclu, mais il faudrait que la société retenue partage l’ADN, les valeurs et le business model d’OFI AM. Le gestionnaire pense maintenant au plan 2021-2023, et ce autour de trois axes : entrée dans une nouvelle ère de la finance responsable, intensification des efforts commerciaux, développement des services.

Michel Lemosof