16072019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Marchés actions en Europe : l'analyse de Lyxor AM

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

Marchés actions en Europe : l'analyse de Lyxor AM

Dans son Observatoire trimestriel des fonds et marchés actions en Europe, Lyxor AM souligne que les marchés ont rebondi alors que les rachats se sont poursuivis.

L’équipe Mutual Funds Selection de Lyxor AM (groupe Société Générale) publie son Observatoire trimestriel des fonds et marchés actions en Europe pour les trois premiers mois de 2019.  Après la correction du 4e trimestre 2018, les marchés actions européens ont fortement rebondi durant les deux premiers mois de l’année 2019 et consolidé en mars. L’indice MSCI Europe a gagné 12,8 % au cours du premier trimestre.

« Le principal catalyseur à cette inversion de tendance est à attribuer aux discours plus accommodants de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale américaine, accompagnés par une baisse des taux longs obligataires (le Bund, taux allemand à 10 ans, est repassé en territoire négatif), fait observer Vanessa Bonjean, senior fund analyst chez Lyxor AM. Ce rebond de marché a été conduit par les sociétés de croissance, l’indice MSCI Growth affichant une hausse de 15 %, contre une hausse de 10,6 % pour l’indice MSCI Europe Value. Avec une hausse de 12,5 % pour l’indice Euromoney European Smaller Companies, les petites capitalisations ont terminé le trimestre en ligne avec les grandes valeurs. »

Flux nets vendeurs

Les secteurs de croissance (consommation non cyclique, technologie, matériaux de base…) ont affiché les plus fortes progressions. A l’inverse, les secteurs value (télécoms, banques…) ont sous-performé. Malgré le rebond général des marchés européens, les fonds UCITS actions européennes domiciliés en Europe ont continué à subir des flux nets vendeurs sur les deux premiers mois de l’année. Les flux vendeurs amorcés au deuxième trimestre 2018 se sont poursuivis, avec 13,3 Md€ de décollecte nette pour les fonds actions européennes en janvier et février 2019, alors que la décollecte avait déjà été de 15,8 Md€ au quatrième trimestre 2018.

Parmi les fonds qui ont surperformé au 1er trimestre 2019, Comgest Renaissance Europe (avec des titres comme LVMH, Amadeus…), Allianz Europe Equity Growth (Nemetschek, DSV…) et Echiquier Agenor Mid Cap Europe (Dechra Pharmaceuticals, Simcorp…) se sont distingués. C’est aussi le cas d’un fonds flexible comme BlackRock Continental European Flexible (Airbus, Ferrari…).

« La forte progression du marché européen s’est faite dans de faibles volumes échangés, conclut Vanessa Bonjean. Concernant le futur proche, les gérants seront très attentifs aux données financières et messages des dirigeants de sociétés qui accompagneront les publications de résultats du premier trimestre, afin d’évaluer le potentiel d’appréciation des marchés »

Michel Lemosof