11122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs ISR : La Financière de l’Echiquier ouvre son école

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Gestion d’actifs

ISR : La Financière de l’Echiquier ouvre son école

Afin de former les conseillers financiers aux enjeux de l'ISR, La Financière de l’Echiquier lance l’Ecole de l’ISR. Elle souhaite leur donner les outils pour mieux les aider à sélectionner les fonds ISR. 

La Financière de l’Echiquier (LFDE) ouvre l’Ecole de l’ISR. Cette initiative originale a pour objectif de former les conseillers financiers aux enjeux de l’investissement socialement responsable. Née du constat du manque d’information et de formation sur la question, cette école donnera aux CGP et aux banquiers privés des réseaux bancaires clients de LFDE tous les outils pour mieux appréhender le sujet, combattre les préjugés, notamment l’idée reçue sur l’incompatibilité entre ISR et performance, et les aider à sélectionner les fonds qui prennent pleinement en compte les critères extra-financiers.

« En bêta test depuis mai 2019, un format pédagogique, gratuit, en présentiel et en petits groupes est proposé dans toute la France, précise la société de gestion désormais dans le giron de Primonial. Plus de 40 heures de formation ont déjà été dispensées en interne, auprès des équipes de gestion et des équipes commerciales, et de 130 partenaires. » Tous se disent « satisfaits » de cette formation prodiguée par l’équipe ISR du gestionnaire.

Un maillon essentiel

« L’essor de l’ISR passe nécessairement par l’adhésion des investisseurs particuliers, ajoute Sonia Fasolo, gérante ISR de LFDE. Nos partenaires sont un maillon essentiel pour sensibiliser et informer les épargnants. Mais, pour y parvenir, ils doivent eux-mêmes être convaincus. C’est le but de l’Ecole de l’ISR. » Pour sa part, Christophe Mianné, directeur général de LFDE, souligne qu’un tel enjeu de formation est essentiel pour que l’investissement responsable se démocratise. « Cette initiative, indique-t-il, s’inscrit dans le cadre de notre engagement ISR qui a encore vocation à se renforcer. »

Par ailleurs, LFDE prend de nouveaux engagements collaboratifs en faveur de l’environnement et de l’accès aux médicaments. Deux engagements qu’elle a rendus publics lors de la Semaine de la finance responsable, sur le thème de la biodiversité. Acteur de l’ISR depuis plus de 12 ans, en portant une attention particulière à la gouvernance, le gestionnaire a décidé de s’associer à deux initiatives de place à caractère environnemental et social. En l’occurrence, il s’engage contre la déforestation en Amazonie. Une déclaration d’investisseurs internationaux appelant les entreprises à démontrer leur volonté d’éliminer la déforestation de leurs activités et de leurs chaînes d’approvisionnement sera prochainement diffusée.

LFDE rejoint aussi une coalition de 95 investisseurs (plus de 13 500 Md$ d’encours sous gestion) qui soutiennent la fondation Access to Medicine, une ONG indépendante. « Ces engagements, commente Sonia Fasolo, sont le reflet de notre volonté d’orienter les capitaux vers les entreprises qui contribuent au bien commun, en cohérence avec notre philosophie de gestion. »

Notons encore que LFDE, signataire des PRI des Nations unies dès 2008, a adhéré au Carbon Disclosure Project, au Montreal Carbon Pledge et au FIR. 

ML