09122019

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Actualités La mixité, un facteur de performance

Actualité des sociétés

La mixité, un facteur de performance

C'est la conviction du fonds « Valeurs Féminines » créé en 2005 par Conseil Plus Gestion. Les deux gérants du fonds reviennent sur leur philosophie d'investissement à l'occasion de la journée de la femme.

Premier fonds lancé en Europe sur la thématique féminine, le FCP Valeurs Féminines mise sur une tendance à long terme, celle de l'influence grandissante des femmes dans l'économie. Un pari qui s'est globalement révélé gagnant si l'on considère sa performance depuis sa création en 2005 : +24,7% contre -21,4% pour l'Eurostoxx 50. Sur un an glissant, il a enregistré une progression de 3,25% (contre -0,09% pour l'Eurostoxx 50). « Différentes études ont montré une corrélation positive entre la présence de femmes au sein des instances de direction et la performance de l'entreprise », explique Caroline Grinda-Kalbacher, responsable de la gestion chez Conseil Plus Gestion. Une récente étude du Crédit Suisse démontre même que les entreprises dont le conseil d'administration est le plus féminisé présenteraient des performances boursières moins volatiles et un taux d'endettement plus limité !

Dans le fonds Valeurs Féminines, la sélection des valeurs est réalisée à partir de deux critères d'investissement : le « management féminin », donc des sociétés dirigées par une femme ou dont la gouvernance est féminisée à 25% au minimum et les secteurs dont l'acte d'achat est à forte connotation féminine (luxe, cosmétiques, agroalimentaire etc.) Un second critère d'investissement repose sur la hausse du pouvoir d'achat des femmes, qui sont par ailleurs à l'origine de 80% des dépenses des ménages aujourd'hui. A partir d'un univers d'investissement d'environ 450 valeurs, les gérants en sélectionnent ensuite une quarantaine au travers d'une analyse quantitative et qualitative plus classique.

Les cinq premières lignes du portefeuille, qui représentent chacune entre 3,9 et 4,9% de l'actif géré, sont aujourd'hui des sociétés à management féminin : Jazztel, Accor, BNP Paribas, Axa et Christian Dior. « Ma plus forte conviction concerne la valeur AuFeminin.com dont le prix me paraît peu élebé compte tenu du niveau de trésorerie de la société et de ses perspectives de croissance », explique Jean-Louis Hostache, fondateur de Conseil Plus Gestion. Pour sa part, Caroline Grinda-Kalbacher met en avant Medica (acteur présent dans le secteur des maisons de retraite) comme l'une des valeurs les plus vertueuses au regard de la philosophie d'investissement du fonds. « Nous avons ressenti une grande complémentarité des dirigeants et des valeurs très fortes au niveau de l'entreprise (respect, relation de confiance avec les collaborateurs), tandis que la valorisation de la société nous semble attractive par rapport à ses perspectives de croissance », explique-t-elle.

Si l'an dernier, la taille du fonds est restée stable, les souscriptions ayant compensé les retraits, les gérants visent un encours de 30 millions d'euros dans les deux ans qui viennent (contre une taille modeste de 12 millions d'euros aujourd'hui) grâce à des efforts commerciaux accrus. « Nous sommes optimistes et ambitieux car l'environnement actuel est porteur pour le marché actions, la performance du fonds est bonne et sa thématique autour de la femme va dans le sens de l'histoire », explique Jean-Louis Hostache. La clientèle des particuliers représente 70% des investisseurs de ce fonds.

Mis en ligne le 08 mars 2013