20082018

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Actualités AMF : les frais des OPCVM dans le collimateur

Actualité des sociétés

AMF : les frais des OPCVM dans le collimateur

L’AMF vient de publier une étude sur les frais facturés par les OPCVM distribués en France.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de publier une étude sur les frais facturés par les OPCVM distribués en France.

Concrètement, l'AMF a calculé les frais courants de plus de 8 000 OPCVM distribués auprès du grand public dans l'Hexagone.

Pour les fonds de droit français par exemple, ces frais - pondérés par les encours - ressortent en moyenne à 0,10 % sur le monétaire, 0,69 % sur l'obligataire et 1,80 % sur les actions. Petit bon point, ces produits affichent une tarification légèrement inférieure à celle pratiquée par les fonds de droit étranger, distribués en France.

En revanche, l'AMF pointe du doigt les commissions de mouvement mises en place par la majorité des sociétés de gestion (SGP). En effet, ces frais, prelevés à chaque fois qu'un gérant achète ou vend des titres en portefeuille, peuvent inciter les équipes de gestion à multiplier les transactions inutiles sur le marché. Il faut dire que selon les calculs de l'AMF, elles représentent environ 4 % du chiffre d'affaires des SGP tricolores.

Attachments:
File File size
Download this file (Etude AMF.pdf)Etude AMF 415 kB