Gestion de Fortune

27052018

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Vendôme Capital Partners : de sérieuses interrogations sur ce gestionnaire immobilier

Immobilier

Vendôme Capital Partners : de sérieuses interrogations sur ce gestionnaire immobilier

Vendôme Capital Partners, gérant d’OPCI et de SCPI, va perdre son agrément AMF. Nous avons essayé de joindre cette société pour en savoir plus.

Sur la base GECO de l’Autorité des marchés financiers (AMF), il est indiqué que la société de gestion Vendôme Capital Partners (VCP) située au 47, avenue de l'Opéra 75002 Paris, est « en cours de retrait d’agrément », un agrément obtenu en août 2010 pour la gestion d’OPCI.

Le site de Vendôme Capital Partners ne mentionne aucune information à ce sujet à fin janvier. Le greffe du tribunal de commerce ne comporte ni les comptes 2016, ni 2017). VCP indique gérer 25 fonds OPCI  professionnels. En 2015, son chiffre d’affaires se montait à 4,37 M€. L’encours géré d'actifs immobiliers (résidentiel, bureaux, logistique, activité, commerce, hôtel, résidence sénior) s’élevait à 4,35 Md€ à la fin du premier semestre 2016.

En juin 2015, la société s’est lancée en direction du grand public avec une SCPI. Son fonds Vendôme Régions (39 M€ au 30 septembre 2017), détenu par 688 associés, s’était démarqué avec un taux de rendement affiché de 6,13 % au titre de 2016 et de 6,06 % en 2015.

Cette annonce de l’AMF n’est pas vraiment une surprise. Selon le quotidien Les Echos du 30 janvier 2018, « la société était sous surveillance depuis des mois ». Lors de Patrimonia 2017, en septembre dernier, de nombreux professionnels nous avaient d’ailleurs interpelés sur leurs doutes relatifs à la gouvernance de cette société qui, en outre, n’avait plus depuis l’été dernier d’attachée de presse.

Une responsable marketing de la société que nous avons joint au téléphone nous a confirmé que « le retrait d’agrément de la société Vendôme Capital Partners interviendra officiellement dans quelques jours ». Nous avons sollicité son président directeur général, Olivier Colas
JDE