24092018

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Marché locatif privé : les loyers en repli

Error in function loadImage: The image could not be loaded.

Error in function redimToSize: The original image has not been loaded.

Error in function saveImage: There is no processed image to save.

Immobilier

Marché locatif privé : les loyers en repli

Les loyers du privé sont en recul de 0,1% en 2017 alors que l’inflation a augmenté de 1 %, selon l’Observatoire Clameur. 

La tendance se confirme depuis plusieurs années. Selon l’observatoire des loyers Clameur, en 2017, les loyers du marché locatif privé ont marqué un léger recul de 0,1 %.

Dans le détail, les loyers des studios qui représentent 21,6 % des locations, ont progressé de 0,4 %, les loyers des T2 (34,3 %) sont stables, tandis que ceux des 3 pièces (26,9 % du marché) reculent de -0,4 %, tout comme ceux des 4 pièces (11,7 % du marché) -0,6 %. Enfin les 5 pièces et plus (qui pèsent 5,5 % du marché) sont en net repli de -1,1 %.

Sur le plan géographique, le constat est aussi en demi-teinte : en 2017, les loyers ont reculé dans près de la moitié des villes de plus de 10 000 habitants. Ce recul touche aussi 35 % des villes de plus de 150 000 habitants. Dans la plupart de ces grandes villes, quand hausse il y a, elle est inférieure à l’inflation de 1 % en 2017. Dans quelques grandes villes, la hausse a quand même dépassé l’inflation : Nice (+2,4 %), Lyon (+2,3 %), Montpellier (+2 %)  ou encore Nîmes (+2 %). Les loyers parisiens progressent de 1%, tandis que la baisse se confirme à Grenoble (-2 %), Rennes (-3,7 %) ou encore au Havre (-3,8 %).

En outre, précise Clameur, depuis 2011, les loyers de relocation entre deux locataires sont stables, alors que la hausse atteignait +5,2 % par an auparavant.

Attachments:
File File size
Download this file (Presentation060318.pdf)Observatoire loyers Clameur mars 2018 654 kB