13122018

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier SCPI : l'activité record de 2017 pourrait fléchir en 2018, selon MeilleureSCPI.com

Immobilier

SCPI : l'activité record de 2017 pourrait fléchir en 2018, selon MeilleureSCPI.com

2017 marque un cru d’exception pour les SCPI de rendement avec une collecte de 6,21 Md€. Selon MeilleureSCPI.com l’engouement des épargnants est resté fort pour ce placement malgré un rendement en lègère baisse. 2018 s’annoncerait beaucoup moins bien.

Au 31 décembre 2017, la capitalisation des SCPI de rendement a atteint 46,1 Md€, selon les données livrées par le site MeilleureSCPI.com. La collecte en 2017 a atteint un record à 6,21 Md€. Le dynamisme du premier semestre 2017 (collecte nette de 3,83 Md€) sest cependant ralenti au cours du second semestre (2,39 Md€). Le mouvement des retraits a été inhabituellement fort au dernier trimestre (le double d’un trimestre normal). On dénombre 82 SCPI dont 33 en bureaux, 25 en commerces, 19 diversifiées, 7 spécialisées. 16 pèsent de plus 1 Md€, 13 entre 500 M€ et 1 Md€, 38 entre 50 M€ et 500 M€.

Pour 2018, Jonathan Dhiver, fondateur de MeilleureSCPI.com, redoute un fléchissement de la collecte entre 4 et 5 Md€. « Je ne suis pas pessimiste, mais prudent parce que le message de matraquage fiscal contre l’immobilier pourrait déstabiliser les épargnants », commente-t-il, cela en dépit d’un niveau de performance largement meilleur que les placements financiers. Il suggère aux CGP de rappeler aux clients que le démembrement - achat de parts en nue propriété - a l’avantage d’éviter l’IFI, les prélèvements sociaux et l’impôt sur le revenu qui peut aller jusqu’au taux maximal de 45%.

La collecte est restée dominée par les SCPI de bureaux, à 48%. Cependant, MeilleureSCPI.com relève le fort dynamisme des SCPI spécialisées avec une collecte de plus de 1 Md€ en 2017. Le champion de la collecte 2017 de parts de SCPI est Primonial (1,343 Md€) devant Amundi Immo (908,5 M€) et La Française (652,6 M€). Au total, 21 SCPI n’ont rien collecté l’année dernière, comme Accès Valeur Pierre et France Investipierre (BNP Paribas), Atout Pierre Diversification (AEW Ciloger), Fructipierre (Nami AEW), pour les SCPI à capital variable de plus de 400 M€ et LPF Pierre (La Française) en variable. « La part de marché des particuliers détenteurs en direct de parts de SCPI est de 35% selon les données de la Banque de France », a révélé Jonathan Dhiver, la majeure partie des parts étant détenues par les assureurs et institutionnels.

Le taux d’occupation financier moyen (TOF) s’établit à 90,38 % au 31 décembre 2017. Soit un record depuis quatre ans signe de la reprise économique en France ! Les spécialisées restent à un niveau de TOF élevé (96,2%). Celui des boutiques demeure stable (93%) comme celui des bureaux (88,8% versus 87,7% fin 2016). Celui des diversifiées s’améliore et grimpe à 92,7%.

Une performance attrayante

Pour 2017, le TDVM moyen des SCPI s’établit à 4,45 %, toutes catégories confondues, soit 4,32% + 0,13% en exceptionnel. Les gérants ont très peu pioché dans le report à nouveau et le stock de plus-values. Les SCPI gérées par des sociétés de gestion indépendantes affichent ainsi un rendement moyen de 4,78 % contre 4,29 % pour les SCPI gérées par des groupes bancaires). « Les bancaires collectent tellement d’argent qu’elles ont beaucoup moins d’agilité dans leurs investissements » commente le fondateur de MeilleureSCPI.com.La variation des prix moyens (VPM) des parts est, en outre, de 1,75 %.

Jonathan Dhiver observe que les gestionnaires ont investi 9,1 Md€ pour 6,2 Md€ de collecte, avec environ 1 Md€ de cessions. Ce qui fait 2 Md€ en surinvestissement pour cette année, déjà en carnet. Pour autant, le niveau d’endettement moyen des SCPI est très modéré : 7,76% fin 2017. 
JDE

Plus de détails dans le prochain numéro de Gestion de fortune.