16042021

Retour

FINANCE : La « zone grise », cible de la maltraitance financière

Décembre

Il est de plus en plus fréquent, avec l’allongement de la vie, d’avoir à gérer le patrimoine de « majeurs protégés ». Sur le plan juridique, les règles sont strictes. On rencontre aussi des clients fragilisés qui ne font pas l’objet d’une protection. Ceux-ci constituent ce que le récent Congrès des notaires a appelé la « zone grise » et exposent les professionnels au risque de commettre à leur égard un abus de faiblesse, une forme de maltraitance financière dont Tracfin a révélé la recrudescence.

Commander le numéro



S'abonner au magazine