17102021

Retour

L'HUMEUR DE GEF

Folie

L’Anacofi indique avoir reçu 41 consultations Bruxelloises en 8 mois, contre une douzaine en moyenne par an, avec notamment les révisions des directives MIF et DDA qui sont en cours. « Quelle est donc cette folie qui s’est emparée de nos fonctionnaires et politiques européens, en pleine gestion de crise ? N’y avait-il pas autre chose à faire ? » lance David Charlet, président de l’association »

Consolation ?

Lors de la conférence de presse relative au retrait de la cote de Natixis à 4 € par action, le président du directoire de BPCE, Laurent Mignon, a réagi à la polémique sur l’effondrement du titre depuis l’introduction en Bourse en décembre 2006 à 19,55 €. Une déroute pour les 2,8 millions de particuliers qui ont souscrit. Son explication ne manque pas de piquant : « un actionnaire fidèle depuis l’introduction, qui aurait participé à l’augmentation de capital de 2008 et bénéficié d’importants dividendes, aurait obtenu un rendement annualisé certes négatif de -1,8 % mais qui se compare à -4,5 % pour les banques françaises et -5,7 % pour les banques européennes ».

Encore dans le viseur

Le sénateur Albéric de Montgolfier, qui mène une mission d’enquête sur « la protection de l’épargne », a interpelé ainsi, dans le cadre de son audition le 10 mars, Robert Ophèle, président de l’AMF : « Certains de nos interlocuteurs nous expliquent que les performances de la gestion d’actifs sont très décevants en France par rapport à l’étranger, notamment à cause des frais et des rétrocommmissions. Ne pensez-vous pas qu’il convient d’encadrer les frais et d’interdire ces rétrocommissions ? » Robert Ophèle a esquivé la réponse...

Boudeurs

A l’occasion fin mars de la 9e édition de la Global Money Week de l’OCDE, sur le thème « Prenez soin de vous et de votre argent », la Banque de France et l’AMF ont lancé des initiatives d’éducation financière du public. Fédération bancaire, fédération des assurances, ministère de l’économie… tous s’y sont associés… Du côté des associations de CGP seule l’Anacofi a apporté son soutien ! La CNCGP partenaire de la 8e édition de 2019 a boudé.

Flop

Les Français attendent-ils de leur banque qu’elle les conseille dans leurs placements financiers et immobiliers ? Réponse dans un sondage Ifop réalisé auprès de 4000 Français pour la Fédération Française des Banques sur les attentes des clients. Le « oui » ressort en septième position comme premier souhait avec 17 % de réponses (et 7 % en deuxième souhait).

Alerte

Une escroquerie à l'assurance-vie se développe. Après avoir usurpé l'identité d'un vrai notaire, des truands épluchent les avis de décès et prennent contact avec des membres de la famille en faisant croire qu’un capital important les attend à condition de remettre 5 % pour frais de l’étude. Me Cédric Blanchet, à Paris, a reçu des appels d'une dizaine de victimes de l’usurpation de son nom.

Top secret !

Trouvé sur twitter cette réflexion d’un CGP : « Pour nous les univers des SCPI Malraux, SCPI Scellier/Pinel et Sofica sont des boîtes noires. Comment choisir quand on ne trouve déjà pas ou difficilement les valeurs liquidatives des parts émises précédemment ! Les rendre accessibles au grand public devrait être une obligation »



S'abonner au magazine