27092021

Retour

DOSSIER : Les SCPI font mieux que tenir le choc

Juin

Contrairement à ce que certains redoutaient, les SCPI ont bien résisté l’année dernière comme le montrent les chiffres publiés par l’IEIF et l’Aspim. La grande confiance des épargnants se reflète dans le pourcentage de retraits qui reste très faible. La publication des bulletins à fin juin sera très importante pour évaluer l’impact des nouvelles mesures de confinement du premier semestre.

Commander le numéro

AU SOMMAIRE DU MAGAZINE

210601_sommaire

ENQUÊTE : Honoraires ou rétro, quel modèle économique pour le CGP ?

Juin

Les contraintes règlementaires ont fait baisser les rendements tout en exigeant plus de suivi clients de la part des conseillers en gestion de patrimoine. Dans ce nouvel environnement, les honoraires devraient gagner du terrain pour maintenir un conseil de qualité. Mais non, facturer reste un exercice compliqué pour beaucoup dans un pays où le conseil financier est considéré comme « gratuit ». Enquête sur quelques cabinets emblématiques.

Commander le numéro

L'INVITÉ DU MOIS : Hervé Thiard, DG de Pictet AM

Juin « Nous contribuons à la promotion d’un capitalisme responsable »
Fondé à Genève en 1805, le groupe Pictet s’est développé lentement mais sûrement. Dans la gestion de fortune et la gestion de fonds d’investissement, la marque est devenue incontournable. Hervé Thiard a été recruté en 2003 pour créer le bureau de Paris de Pictet Asset Management. Il explique les raisons d’un succès qui ne se dément pas. Un nouveau palier a même été franchi l’an dernier.

Commander le numéro

L'HUMEUR DE GEF

Alerte

Ce sont des entreprises américaines qui dominent le marché de la donnée et de la notation extrafinancières. « L'Europe, écrit Yves Perrier, directeur général d'Amundi, avant de quitter ses fonctions opérationnelles, doit reprendre la main sur la norme financière et comptable trop massivement placée sous l'influence anglosaxonne. Un enjeu crucial si elle veut préserver son modèle d'économie sociale de marché » (Les Echos 11 avril).

Trois fois moins cher

La cession de Lyxor à Amundi est intéressante. Les opérations dans la gestion d'actifs se réalisent généralement sur une base de 2 % des encours. Le prix annoncé pour ce spécialiste des ETF de 825 M€ fait ressortir une valorisation sur encours de seulement 0,67 % du fait des faibles niveaux de marge. On remarque qu’avec un PNB 2020 de 207 M€ pour Lyxor le multiple ressort à quatre fois les revenus.

Hochets

L’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Philippe Etienne, vient de remettre la Légion d'Honneur à Seema R. Hingorani, managing director chez Morgan Stanley sur ordre d’Emmanuel Macron pour son action en faveur des femmes. Oubliée la mise en cause de la banque l’année dernière pour manipulation de la dette française et la sanction de 20 M€ de l’AMF avec suspension quelques mois du statut de « spécialiste en valeurs du Trésor ». Rien de tel qu’une médaille pour se réconcilier.

Blacklist

L’ACPR n’en finit pas de remettre à jour sa « liste noire » des sites ou entités proposant en France des crédits, livrets d’épargne, services de paiement... frauduleux. 322 nouveaux sites truands ont été identifiés et ajoutés à cette liste rien qu’au cours du premier trimestre 2021 ! Et l’ACPR de préciser que ce repérage « ne peut être exhaustif dans la mesure où de nouveaux sites non autorisés apparaissent régulièrement ».

Des cornes

« Le Nouvel An chinois célébré le 19 mars marque le début de l’année du buffle » relève un communiqué de Schroders.« Lebuffleestconsidérécommeunsymbole de fiabilité, de force, de patience et de prudence. Il est également associé à la récolte, à la fertilité et à la prospérité ». Après une année 2020 tumultueuse, nombreux sont les investisseurs qui rêvent de marchés fiables, solides et performants ! « L’année du buffle pourrait-elle être augurer un marché haussier ? » se demandent les analystes de cette société. Mais le symbole des cornes n’est pas forcément un bon présage !

Orient Express

C’est le titre de la dernière note de la Financière de l’Echiquier qui relève que la Chine a publié une estimation de la croissance de son PIB en hausse de 18,3 % au premier trimestre 2021, confirmant son « statut de locomotive de la croissance mondiale ». L’empire du Milieu n’aura dû attendre que le dernier trimestre 2020 pour retrouver son niveau de PIB pré- crise, loin devant les autres puissances économiques. Le covid serait-il le crime de l’orient express ?