16042021

Retour

Gestion d’actifs

OFI AM et DPAM s’apprêtent à ouvrir une société de gestion à Hong-Kong

hong kong

hong kong

A cette occasion une JV a été créée où OFI détient 66% et son partenaire belge le solde. L’objectif est d’aller capter une nouvelle clientèle aux poches bien pleines.

OFI AM a décidé d’aller chercher de nouveaux gisements de profits. Pour cela, son directeur général, Jean-Pierre Grimaud vient d’annoncer qu’il était sur le point d’ouvrir une société de gestion à Hong-Kong. Une JV a, pour l’occasion, été créée avec Degroof Petercam, DPAM, 66% étant détenus par OFI AM et le solde par son partenaire belge. L’objectif est d’aller capter une clientèle locale en proposant tant une offre en equity qu’en fixed income. Tous les métiers seront développés : trading, analyse financière et commercialisation. Pour l’heure, les encours gérés avec les émergents représentent 500 M€ chez OFI. Avec cette présence locale, la société de gestion française ambitionne de les développer en proposant aussi bien des produits constitués de valeurs locales qu’une offre composée de valeurs européennes. Ce projet est encore soumis aux autorisations des régulateurs hong-kongais, la société de gestion devrait être opérationnelle dans la deuxième partie de l’année.

 

Par ailleurs, dans un environnement de la gestion d’actifs de plus en plus concurrentiel, Jean-Pierre grimaud a indiqué vouloir améliorer l’organisation de ses activités pour mieux valoriser son positionnement et sa proposition de valeur. Cette nouvelle organisation par domaines d’expertises viendra soutenir les projets de croissance de la société. De la sorte, OFI sera structurée, à l’avenir, autour de trois piliers : la gestions traditionnelles (OPCVM et assurantielles) ; les stratégies de diversification (classes d’actifs non cotées ou diversifiantes) et les métiers de la distribution.

 

Une collecte nette positive mais des encours en baisse par rapport à 2019

 

À l’issue d’une année 2020 atypique, le Groupe OFI a enregistré une collecte nette positive de 1,35 Md€ sur les OPC ouverts et les stratégies en non coté. Malgré cette performance, les encours du Groupe ressortent à 67 Md€ à fin décembre 2020, en baisse par rapport à 2019 en raison principalement du transfert d’un mandat de plus de 8 Md€ vers une société de gestion proche du Groupe OFI.

PBB