06052021

Retour

Gestion d’actifs

Fonds thématiques multi secteur : Athymis Gestion lance Athymis Gen Z

jeunes

Après le succès rencontré par Athymis Millennial, Athymis Gestion va sortir de ses cartons Athymis Gen Z, un support qui sera investi dans des entreprises cotées adaptées aux usages de la génération Z et dans des « moonshots ».

Athymis Gestion, société de gestion majoritairement détenue depuis mai 2015 par Stéphane Toullieux, qui préside à ses destinées, s’apprête à ouvrir au public, le 16 avril, un cinquième fonds thématique, Athymis Gen Z. L’an dernier, Athymis Better Life et Athymis Millennial, par exemple, ont enregistré des performances de + 23,8 % et + 20,5 %, préfigurant un mouvement qui se prolonge cette année. Les deux autres fonds thématiques sont actuellement Athymis Millennial Europe et Athymis Industrie 4.0.

Forte de la conviction qu’il faut continuer à s’adapter au monde de demain, et ce pour au moins les trente prochaines années, la société lance Athymis Gen Z. Alors qu’Athymis Millennial et Athymis Millennial Europe sont investis sur les usages de la génération Y, celle qui est née entre 1980 et 2000, Athymis Gen Z sera investi dans des entreprises cotées adaptées aux usages de la génération Z, celle des « digital natives engagés », nés après 1995, et dans des « moonshots » (entreprises qui apportent des innovations de rupture). « Athymis Gen Z, précise Stéphane Toullieux, est un fonds d’actions internationales qui permet d’exploiter toute la chaîne de valeur liée à la génération Z. L’univers d’investissement comprend aussi bien des acteurs du digital et de la consommation que des entreprises innovantes qui anticipent ou accompagnent les transformations à venir ou en cours. C’est un fonds qui sera investi sur plusieurs tendances fortes (méga-trends), gage de diversification. »

En quête de sens

L’équipe de gestion du fonds est à nouveau pionnière dans la construction d’un portefeuille thématique multi-secteur. Elle se compose d’Amina Touaibia et de Vincent Ferri, deux millennials aguerris qui travaillent avec Stéphane Toullieux. Elle cherchera à faire bénéficier les clients des mutations économiques et sociétales que porte la génération Z, née après l’avènement du numérique et qui, aujourd’hui, comprend beaucoup d’étudiants ou jeunes entrants dans la vie active. « Nombre de millennials approchent désormais de la quarantaine, commente Stéphane Toullieux. Beaucoup d’entre eux ont créé une famille et acheté leur logement, alors qu’ils sont en pleine possession de leur pouvoir achat. En conséquence, un fonds sur cette tranche de population n’est plus un fonds de niche et peut occuper une place centrale dans une allocation en actions. Athymis Génération Z prendra partiellement le relais. »

Comme il devrait être plus volatil, il faut le réserver pour un horizon de placement supérieur à cinq ans. L’univers d’investissement, qui s’enrichira d’introductions en Bourse, est déjà très large, du sport aux animaux de compagnie, en passant par les jeux vidéo. La génération Z est en quête de sens. D’où son appétence pour une nouvelle mobilité via la voiture électrique ou pour des alternatives à la consommation de viande, par exemple. Par ailleurs, le nombre de valeurs en commun entre Athymis Millennials et Athymis Gen Z ne devrait pas dépasser un quart des portefeuilles. Les encours d’Athymis Gestion s’élèvent actuellement à près de 250 M€, avec six salariés. L’objectif est de doubler ces chiffres assez rapidement, vu l’originalité de l’offre et la qualité des performances.

ML