25092021

Retour

Gestion d’actifs

Altarea met la main sur Primonial

StephaneVidal Primonial

Le groupe immobilier fondé par Alain Taravella est entré en négociations exclusives avec les actionnaires de Primonial pour en récupérer 100% à l’horizon 2024. Une opération d’envergure permettant à Altarea de compléter son spectre en abordant la gestion d’actifs immobiliers et la distribution de produits d’épargne.

Cela bouge décidément beaucoup dans l’univers de la gestion de patrimoine et d’actifs : le groupe immobilier Altarea a annoncé hier soir être entré en négociations exclusives avec Primonial pour le racheter en deux temps. 60% tout d’abord au 1er trimestre 2022 et le solde au 1er trimestre 2024. L’opération est d’envergure et assez atypique. Altarea, fondé par Alain Taravella est une foncière cotée et un promoteur. Le groupe s’est toujours voulu polyvalent en abordant tous les segments de l’immobilier (bureaux, commerces, immobilier historique, promotion, résidences services). Iconoclaste, Alain Taravella a même été jusqu’à acquérir par le passé, le site « Rue du Commerce », lors de la folie pour Internet. Il s’est toutefois rapidement rendu compte que cet actif n’était pas fait pour lui et l’a revendu.

Aujourd’hui, il va plus loin. En décidant de mettre la main sur Primonial il aborde de plein pied le segment de la gestion d’actif et de la distribution de produits d’épargne. Certes, essentiellement immobiliers, mais pas que. Même s’il s’en défend, il financiarise son profil, à l’heure où la gestion d’actifs se développe à vitesse grand v et où la distribution des produits d’épargne sera évidemment un élément déterminant.

Il s’approprie un groupe en très belle santé et profitant à plein de la croissance du secteur. Même s’il ne reprend que 15% de la Financière de l’Echiquier, laissant aux actionnaires actuels de la société de gestion (à savoir le Management, Bridgepoint, Latour Capital, Société Générale Assurances) le solde du capital, la corbeille de la mariée est bien remplie. Et pour cause, les activités d’asset management immobilier représentent pas moins de 30 Mds€ d’actifs gérés au 31 mai 2021 et la distribution, 12 Mds€ d’actifs conseillés. Plus la quote part des 13 Mds€ d’actifs financiers gérés par la Financière de l’Echiquier. Rappelons que Primonial est la première plateforme indépendante de distribution de produits d’assurance vie et le premier distributeur indépendant de SCPI.

Cette opération permet donc de constituer un groupe sans équivalent en Europe, leader indépendant de l’épargne, de l’investissement et du développement immobilier. La nouvelle entité ainsi formée aura la capacité d’intervenir, en tant qu’investisseur et développeur, sur l’ensemble de la chaîne de valeur immobilière, sur toutes les classes d’actifs, avec une puissante capacité de distribution et de conseil patrimonial en architecture ouverte, tout en s’arrogeant les bonnes pratiques ESG. L’ensemble du management de Primonial est maintenu, à commencer par son président, Stéphane Vidal. « Grâce à ce rapprochement, nous pourrons poursuivre avec un effet démultiplié notre projet de développement en nous positionnant sur de nouvelles typologies d’opérations et en gagnant des parts de marché avec une approche originale et complète », a-t-il d’ailleurs déclaré.

Montant total de cette opération correspondant à 100% de la valeur d’entreprise : 1,9 Md€, plus éventuellement un complément de prix. Pour financer ce deal, Alain Taravella, comme toujours, a privilégié une solution prudente permettant de ne pas entraver sa solidité financière actuelle (tant en termes de Loan to Value que de structure d’endettement) tout en s’octroyant dès à présent l’ensemble de l’enveloppe. Dans le détail, il a prévu une levée de fonds pour un total de 1,2 Md€ et comprenant 485 M€ du deal qu’il vient de signer avec son partenaire de toujours, Crédit Agricole Assurances, prévoyant la création de 2 joint-ventures pour porter un portefeuille d’1 milliard d’euros de commerces existants détenus par Altarea ; 350 M€ d’une augmentation de capital ; 350 M€ de dividendes versés en titres et 60 M€ de l’investissement du management. Un financement bancaire de 800 M€, via un crédit structuré, viendra compléter le financement. Le closing est prévu pour début 2022.

PBB