28072021

Retour

Actualité des sociétés

L'avènement de la restauration des écosystèmes

bnppam ECOSYSTEMES

Selon certaines estimations, la restauration des écosystèmes pourrait créer des opportunités d’une valeur de 6 000 milliards de dollars pour les entreprises et nécessite des investissements de 2 000 milliards de dollars par an d’ici 2030. Cette initiative impliquera entre autres de réduire la pollution de l’air, des océans et de l’eau, d’améliorer la lutte contre les inondations, de trouver des alternatives au transport maritime, de rendre l’agriculture plus durable et de prévenir l’érosion des sols.

(Publi-communiqué)

Les Nations Unies estiment que les dommages causés aux écosystèmes, notamment aux forêts, aux prairies et aux récifs coralliens, ainsi que la perte de biodiversité qui en résulte, pourraient réduire l’économie mondiale de près de 10 000 milliards de dollars d’ici à 2050. Ces pertes seraient notamment liées à la diminution des rendements agricoles et des captures de poissons mais aussi à une exposition accrue aux inondations et autres catastrophes naturelles.

Selon des recherches menées par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’essentiel de la production alimentaire mondiale provient aujourd’hui de moins de 200 espèces végétales, dont neuf seulement (dont le riz, le maïs et le blé) représentent les deux tiers de la production agricole mondiale totale.

Si l’une de ces espèces subit de nouvelles maladies, l’approvisionnement alimentaire d’une population mondiale qui devrait atteindre 9 milliards d’habitants en 2050 pourrait être menacé. Seuls 40 types de bétail fournissent la grande majorité de la viande, du lait et des œufs consommés et la diversité diminue dans chaque espèce. Plus de la moitié des stocks de poissons ont atteint leur limite durable, ce qui fait peser un risque similaire sur les populations locales dépendantes des océans pour leur alimentation.

Selon le Forum économique mondial, mettre un terme à la perte de biodiversité nécessitera une transformation radicale de trois systèmes socio-économiques, qui représentent plus d’un tiers de l’économie mondiale et fournissent jusqu’à deux tiers de tous les emplois. Il s’agit de :

- L’alimentation et de l’utilisation des terres et des océans ;
- Des infrastructures et de l’environnement bâti ;
- Des modes d’extraction et des systèmes énergétiques.

Ces dangers remettent en cause la survie de près de 80 % de l’ensemble des espèces menacées ou quasi menacées. Ces systèmes ont donc l’opportunité (et la responsabilité) d’inverser le processus de destruction de la nature. Mais aller dans le sens de cette transformation peut aussi avoir d’énormes avantages potentiels.

Nous pensons que la restauration des écosystèmes sera le résultat d’une multitude d’investissements, qui créeront de très nombreuses opportunités pour les entreprises. De nombreux états ont déjà intégré des mesures « vertes » dans leurs plans de relance, que ce soit par le biais de subventions, de prêts et d’allégements fiscaux dans les domaines des transports écologiques, de l’économie circulaire et de la recherche, du développement et du déploiement des énergies propres.

La prochaine étape sera un basculement de l’équilibre entre les dépenses vertes et non vertes, ce qui entraînera des résultats favorables sur le plan environnemental.

Les mesures de relance écologique comprendront probablement de nouveaux dispositifs de financements et programmes visant à créer des emplois et à stimuler l’activité économique via la restauration des écosystèmes, le contrôle des espèces exotiques envahissantes et la conservation des forêts.

Aujourd’hui, nous estimons qu’il existe plus de 1 000 entreprises à l’échelle mondiale se consacrant à la restauration des écosystèmes aquatiques, terrestres et urbains. BNP Paribas Asset Management, s’apprête à lancer une nouvelle stratégie de restauration des écosystèmes le 3 juin 2021 qui se concentrera sur le soutient des écosystèmes, le capital naturel et la biodiversité. Les cogérants du fonds BNP Paribas Energy Transition qui s’est vu décerner le prix du fonds géré activement au-delà de 1 milliard de dollars le plus performant au niveau mondial en 2020, Edward Lees et Ulrik Fugmann, seront responsables de ce nouveau fonds consacré à la restauration des écosystèmes.

 Pour plus d'informations, CLIQUEZ ICI pour contacter les équipes. 

--

BNP Paribas Energy Transition est un compartiment de BNP Paribas Funds, SICAV de droit luxembourgeois conforme à la directive 2009/65/CE.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Le fonds décrit présente un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI du fonds. Avant de souscrire, vous devez lire la version la plus récente du prospectus et DICI disponibles gratuitement sur notre site.

Les investissements réalisés dans les fonds sont soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en valeurs mobilières. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds décrits présentent un risque de perte en capital. Pour une définition et une description plus complète des risques, merci de vous reporter au prospectus et DICI des fonds.

BNP PARIBAS ASSET MANAGEMENT France est une société de gestion de portefeuille agréée par l'Autorité des marchés financiers sous le n° GP96002, constituée sous forme de société par actions simplifiée, ayant son siège social au 1, boulevard Haussmann 75009 Paris, France, RCS Paris 319 378 832, et son site web : www.bnpparibas-am.com. Le présent document a été rédigé et est publié par la société de gestion de portefeuille. Ce contenu vous est communiqué à titre purement informatif et ne constitue: 1. ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doit en aucun cas servir de base ou être pris en compte pour quelque contrat ou engagement que ce soit ; 2. ni un conseil d’investissement. Le présent document réfère à un ou plusieurs instruments financiers agréés et réglementés dans leur juridiction de constitution. Aucune action n’a été entreprise qui permettrait l’offre publique de souscription des instruments financiers dans toute autre juridiction, excepté suivant les indications de la version la plus récente du prospectus et du document d’information clé pour l’investisseur (DICI) des instruments financiers, où une telle action serait requise, en particulier, aux États-Unis, pour les ressortissants américains (ce terme est défini par le règlement S du United States Securities Act de 1933). Avant de souscrire dans un pays dans lequel les instruments financiers sont enregistrés, les investisseurs devraient vérifier les contraintes ou restrictions légales potentielles relatives à la souscription, l’achat, la possession ou la vente des instruments financiers en question. Il est conseillé aux investisseurs qui envisagent de souscrire des instruments financiers de lire attentivement la version la plus récente du prospectus et du document d’information clé pour l’investisseur (DICI) et de consulter les rapports financiers les plus récents des instruments financiers en question. Cette documentation est disponible sur le site web. Les opinions exprimées dans le présent document constituent le jugement de la société de gestion de portefeuille au moment indiqué et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. La société de gestion de portefeuille n’est nullement obligée de les tenir à jour ou de les modifier. Il est recommandé aux investisseurs de consulter leurs propres conseillers juridiques et fiscaux en fonction des considérations légales, fiscales, domiciliaires et comptables qui leur sont applicables avant d’investir dans les instruments financiers afin de déterminer eux-mêmes l’adéquation et les conséquences de leur investissement, pour autant que ceux-ci soient autorisés. À noter que différents types d’investissements, mentionnés le cas échéant dans le présent document, impliquent des degrés de risque variables et qu’aucune garantie ne peut être donnée quant à l’adéquation, la pertinence ou la rentabilité d’un investissement spécifique pour le portefeuille d’un client ou futur client. Compte tenu des risques économiques et de marché, aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation par les instruments financiers de leurs objectifs d’investissement. Les performances peuvent varier notamment en fonction des objectifs ou des stratégies d’investissement des instruments financiers et des conditions économiques et de marché importantes, notamment les taux d’intérêt. Les différentes stratégies appliquées aux instruments financiers peuvent avoir un impact significatif sur les résultats présentés dans ce document. Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir et la valeur des investissements dans les instruments financiers est susceptible par nature de varier à la hausse comme à la baisse. Il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas leur investissement initial. Les données de performance, éventuellement présentées dans ce document, ne prennent en compte ni les commissions et frais contractés à l’émission ou au rachat de parts ni les taxes. La documentation visée par le présent avertissement est disponible sur www.bnpparibas-am.com.