25092021

Retour

H2O AM : vers une solution pour la cession des actifs illiquides

H2OSINGAPOREEnième rebondissement du feuilleton H2O AM, la Financial Conduct Authority demande au gestionnaire de prendre de nouvelles mesures pour liquider ses actifs illiquides.

H2O Asset Management continue à chercher à se séparer des actifs illiquides, ou peu liquides, liés au groupe Tennor. « Nous avons, à l’initiative et à la demande de la Financial Conduct Authority, nommé un conseiller financier, Perella Weinberg Partners, est-il expliqué dans un communiqué du 26 février. En collaboration avec notre conseil juridique, Perella accompagne H2O AM pour définir et exécuter la stratégie de cession de ces actifs. »

Fin 2020, H2O AM avait déjà missionné un consultant international pour analyser et renforcer l’organisation de la société, ainsi que sa gouvernance et son approche de gestion des risques, afin de les aligner sur les standards « les plus exigeants » de l’industrie de la gestion collective. Aujourd’hui, ses dirigeants réaffirment que les expertises Global Fixed Income, Global Equity et Global Macro restent la « colonne vertébrale » de la gamme de fonds. « Les résultats de notre gestion, précisent-ils, démontrent que le moteur de génération d’alpha est intact. »

Un dénouement prévu de longue date
Rappelons qu’H2O AM et Natixis Investment Managers, à l’issue de la période de « lock up » de 10 ans prévue dans le pacte d’actionnaires, ont engagé l’an dernier des discussions en vue d’un « dénouement progressif et ordonné » de leur partenariat (capitalistique, mais également opérationnel et commercial). Ces discussions portent sur une possible cession graduelle de la participation de 50,01 % de Natixis IM dans H2O AM. Lors d’une prise de parole dans un média en ligne, la direction d’H2O AM a laissé entendre que cette décision, « contrainte et subie », n’a pas été prise à la suite des difficultés que rencontre la société depuis un an et demi, période au cours de laquelle les encours gérés ont fondu de 31,5 %, à 18,4 Md€ (au 31 décembre 2020).

Par ailleurs, selon Citywire, le fonds Fidelio, dont l’actif s’est fortement réduit en janvier, a été fermé. Pour certains, il n’est pas exclu que ce qu’il est convenu d’appeler le feuilleton H2O AM prenne un tournant judiciaire. Une association d’investisseurs a même été créée (collectifporteursh2o.com). Quoi qu’il en soit, cette année, après les lancements d’H2O MultiFunds et d’H2O MultiAsia, H2O AM va mettre en place une stratégie « ambitieuse » de développement et de relations investisseurs sur laquelle elle communiquera prochainement.

ML