18022020

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier SCPI : la rente immobilière indispensable

Immobilier

SCPI : la rente immobilière indispensable

gabriela

gabriela

Les trentenaires d’aujourd’hui sont nés entre 1980 et 1990. Ils appartiennent donc à ce que les sociologues appellent le génération Y. En d’autres termes, ils sont nés pour les plus anciens au tout début du boom de l’informatique et pour les plus jeunes à l’aune de sa démocratisation pour le grand public. Les nouvelles technologies sont donc totalement maîtrisées par cette génération qui commence à se poser des questions sur sa future retraite. Dans le cadre d’une préparation optimisée de sa retraite, les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI apparaissent comme la forme la plus efficiente de rente immobilière 2.0.

(Publi-communiqué)

Il est indéniable que les trentenaires d’aujourd’hui s’intéressent de plus en plus à leur avenir et plus particulièrement au montant de leurs futures pensions de retraite. Ils sont certes inquiets des changements qui se préparent et qui ont été décidés mais ne souhaitent pas néanmoins adopter une attitude passive qui les empêcherait de profiter de leurs vieux jours.

C’est pour cela qu’ils ont, pour beaucoup d’entre eux, commencé à préparer leur retraite en investissant de leur propre initiative dans des produits financiers leur permettant de percevoir une rente à l’issue de leur carrière professionnelle. Ces produits, ce sont les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI qui permettent d’investir en immobilier de manière mutualisée sans le moindre souci de gestion.

La rente immobilière 2.0 demeure le moyen le plus efficace de préparer leur retraite pour les trentenaires

Ainsi que le précise Gabriela Kockova, manager au sien de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), la plateforme Web leader dans la distribution de parts de SCPI en France :

« Les trentenaires représentent une frange de plus en plus importante des personnes nous appelant au 01.44.56.00.23 ou nous rendant visite dans notre boutique du 15 rue Saint-Roch à Paris dans le premier arrondissement pour se documenter sur l’épargne immobilière assistée afin de se créer un portefeuille multi-SCPI qui portera ses fruits sur le long terme. »

Le fait que les trentenaires ont encore du temps avant de prendre leur retraite constitue un atout majeur leur permettant de se constituer sereinement un capital. Il leur est avant tout possible d’acheter leurs parts de SCPI à crédit comme pour tout investissement immobilier. En effet, pourquoi ne pas s’endetter sur vingt ans à un taux défiant toute concurrence pour investir dans des parts de SCPI rapportant autour de 6 % ? Sur plusieurs dizaines d’années, le crédit sera largement financé par les dividendes perçus même si un effort d’épargne s’impose.

Pour les trentenaires ayant un taux marginal d’imposition élevé, à savoir au moins égal à 30 %, il est judicieux qu’ils achètent leurs parts de SCPI en démembrement temporaire de propriété sur des durées s’étendant de 3 ans à 20 ans. L’idée est d’acheter la nue-propriété des parts moins cher que le prix des parts en pleine propriété et de se soustraire à toute fiscalité durant la durée du démembrement. En effet, comme la nue-propriété des parts ne génère pas de dividendes, il n’y a pas de fiscalité. En revanche, à l’issue du démembrement, le nu-propriétaire devient plein propriétaire et commence à percevoir des dividendes.

C’est en ce sens que les parts de SCPI apparaissent comme la rente du futur pour les trentenaires d’aujourd’hui. Encore faut-il toutefois frapper à la bonne porte pour se faire aider dans la constitution de son portefeuille multi-SCPI.

Le recours à des professionnels de la rente immobilière 2.0 est indispensable pour créer un portefeuille multi-SCPI à son image

Les trentenaires ont envie de ce qu’il y a de meilleur pour eux dans tous les domaines. Dans ces conditions, pourquoi en serait-il autrement s’agissant de la gestion de leur épargne ?

Néanmoins, au regard de la profondeur du marché des SCPI - près de 180 produits d’épargne immobilière assistée gérés par 33 sociétés de gestion - il n’est pas aisé de réaliser son choix de SCPI lorsque l’on ne s’y connait pas. Il faudrait en effet lire des milliers de pages et réaliser autant de simulations financières avant de trouver la composition exacte du portefeuille multi-SCPI qui nous convient le mieux.

SCPI France ? SCPI européennes ? SCPI thématiques comme celles tournées vers la santé ou la logistique ? SCPI d’entreprise ou SCPI d’habitation ? Autant de questions auxquelles un néophyte de la rente immobilière 2.0 ne peut répondre seul. En outre, comment trouver le meilleur crédit SCPI ou bien la contrepartie lors d’un achat en démembrement temporaire de propriété ?

C’est pour cela qu’il vaut mieux se faire accompagner par des professionnels de la question ayant pignon sur rue. Comme le rappelle Lionel Benhamou, l’un des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI :

« Il serait d’autant plus dommageable de ne pas se faire accompagner par des hyper-spécialistes des SCPI que passer par nous ne coûte pas plus cher puisque le prix des parts est identique quel que soit leur mode de distribution. »

Enfin, contrairement à l’immobilier détenu en direct qui nécessite une mise de fonds importante, il est possible d’acheter ses premières parts de SCPI avec quelques milliers d’euros. Ce type d’opération peut ensuite être renouvelé à l’infini au fur et à mesure de ses rentrées d’argent.

Du fait de leur qualités intrinsèques, de leur souplesse et des opportunités qu’elles représentent sur le long terme, les sociétés civiles de placement immobilier de rendement offrent à tout trentenaire l’occasion de préparer sa retraite dans de bonnes conditions. Ces boucliers patrimoniaux constituent une meilleure solution que le livret A ou que les contrats d’assurance-vie en euros qui ont perdu de leur superbe à la suite de la baisse continue des taux d’intérêt.

Lorsqu’on se donne toutes les chances de réussir son projet, il vaut mieux se tourner vers des plateformes indépendantes comme La Centrale des SCPI.

Découvrez notre vidéo pédagogique pour comprendre la SCPI :  

 

Avertissement
L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.
Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.