30032020

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Atland Voisin : une nouvelle étape qui sera décisive

Immobilier

Atland Voisin : une nouvelle étape qui sera décisive

Après +71% de collecte en 2019 et des rendements jusqu'à 5,85% pour ses SCPI, Voisin change de nom pour devenir Atland Voisin et amorce une nouvelle étape, son DG Alexandre Claudet intègrant une autre grande société de gestion de SCPI.

Arrivé en mai 2016 après l’intégration de Voisin par le groupe Atland, Alexandre Claudet, directeur général d'Atland Voisin (après huit ans comme directeur général délégué chez Perial AM), a quitté la société de gestion. Ce que celle-ci nous a confirmé. Il rejoindra d'ici quelques jours Foncia Pierre Gestion, aux mêmes fonctions. Il succèdera d'ici quelques mois à Danielle François-Brazier, autre grande figure du monde de la pierre-papier. 

« Atland Voisin, a déclaré Jean-Christophe Antoine, son président, poursuit sa percée remarquée sur le marché, amorcée il y a un peu plus de quatre ans, lorsqu'elle a rejoint Foncière Atland. Sur la période, l'encours sous gestion a été multiplié par six, passant de 250 M€ à 1,5 Md€ fin 2019 », ce qui témoigne sans doute de la pertinence de la nouvelle stratégie adoptée par son président et son directeur général. 

« De fortes compétences immobilières »

L’année 2019 a battu de nouveaux records en termes de volume d'investissement et de collecte des SCPI. Épargne Pierre compte parmi les cinq premières SCPI françaises au niveau de la collecte nette en 2019 (480 M€) pour une capitalisation dépassant désormais le milliard d'euros. La SCPI phare d’Atland Voisin, après dotation en réserve d'une partie du résultat, affiche un taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) de 5,85 % en 2019, niveau très supérieur au rendement moyen attendu des SCPI.

Les deux autres SCPI de la société de gestion, Immo Placement et Foncière Rémusat, affichent également des indicateurs positifs en termes de collecte et de résultats, avec un TDVM respectif de 5,52 % et de 5,31 %. Le résultat courant de toutes les SCPI gérées par Atland Voisin s'inscrit en augmentation par rapport à 2018. 

De nouveaux relais de croissance en complément des SCPI  

« L'attractivité de l'immobilier par rapport à d'autres supports d'épargne, souligne enfin le président d’Atland Voisin, risque d'entrainer un afflux de liquidité et donc une concurrence aigue entre les acteurs ». Reste un gros défi pour la société : qui pour succéder à Alexandre Claudet ? D’autant, souligne-t-il, que « avec de fortes compétences immobilières, certains acteurs du secteur ont su faire mieux que le marché ».

« Jusqu'à présent, la croissance du marché de l'immobilier suffisait à réaliser une performance positive. Ce temps nous semble bientôt révolu. Les convictions, la compétence, la sélectivité et le travail des équipes immobilières couplées à l'intégration des critères d'investissement socialement responsable (ISR), via le futur label ISR immobilier pour les fonds immobiliers alternatifs (FIA), seront à la base de la performance de demain », insiste Jean-Christophe Antoine. La barre est haute pour le nouveau patron de la société de gestion d’autant que « pour 2020, notre société souhaite mettre en place de nouveaux relais de croissance en complément de nos SCPI ».

Jean-Denis Errard