03032021

Retour Vous êtes ici : Accueil Immobilier Les SCPI sont-elles un bon placement immobilier ?

Immobilier

Les SCPI sont-elles un bon placement immobilier ?

gabriela serenito

gabriela serenito

Les Français se posent de plus en plus la question : qu’est-ce qu’un bon placement ? Cette question a de quoi faire passer des nuits blanches à beaucoup d’entre-nous. Il n’est en effet jamais réjouissant de perdre de l’argent, a fortiori lorsqu’il a été durement gagné. L’objectif de cet article n’est pas de lister l’ensemble des placements existants mais de se focaliser sur l’un d’entre eux, en l’occurrence les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI, connues également sous le terme de produits d’épargne immobilière assistée.

(Publi-communiqué)

 Bonjour, et merci de me donner l’occasion de m’exprimer en cette fin d’hiver qui a été chahutée sur les marchés financiers. Si nous regardons dans le rétroviseur, l’année 2019 a constitué une année record pour les sociétés civiles de placement immobilier. Jugez plutôt : plus de 8,6 milliards de collecte, un nombre d’associés porteurs de parts désormais supérieur au million et une capitalisation qui a dépassé 65 milliards d’euros.

La spécificité des SCPI permet de savoir s’il s’agit ou non d’un bon placement. Investir en parts de SCPI signifie d’abord investir en immobilier. Aussi, investir en immobilier est-il un bon placement ? La question est difficile puisqu’il existe autant de biens immobiliers que de choix d’investissement. De même s’agissant des SCPI puisqu’il en existe autour de 200.

Aussi, comment bien investir en SCPI ? Quelles sont les forces de ce placement immobilier ? Qu’en attendre à moyen ou à long terme ? Rappelons que, comme tout investissement immobilier, il ne s’agit en aucun cas de produits spéculatifs que l’on achète et que l’on revend au bout de quelques jours, voire de quelques semaines ou de quelques mois. Avant d’entrer dans le vif du sujet, établissons quelques jalons.

Rappels sur le fonctionnement de la SCPI

Investir en SCPI revient à acheter de manière mutualisée des biens immobiliers sous l’égide d’une société de gestion dont c’est l’unique métier. Il en existe une trentaine. Les SCPI achètent du patrimoine immobilier sous plusieurs formes : immobilier d’habitation ou immobilier tertiaire ou d’entreprise. L’immobilier tertiaire regroupe les bureaux, les commerces, les murs d’hôtels, les entrepôts, l’immobilier logistique, l’immobilier en lien avec la santé, la petite enfance et l’éducation.

Les SCPI peuvent détenir des actifs en France ou en zone euro. Ainsi, tant du point de vue typologique que géographique, les investisseurs n’ont que l’embarras du choix pour trouver chaussure à leur pied s’agissant de leurs placements immobiliers. Côté performance, les SCPI de rendement ont rapporté autour de 4,00 % l’an dernier sachant qu’il ne s’agit que d’une moyenne. Ainsi, les meilleures SCPI ont rapporté autour de 6,00 % à leurs porteurs de parts.

Cette performance, très loin de celle offerte aux détenteurs de contrats d’assurance-vie en euros (+/- 1 %) ou de comptes sur livrets (0,5 % pour le livret A) répond déjà à la question de savoir si les SCPI sont un bon placement. Bien entendu, investir en SCPI comporte un risque plus important que d’investir sur un Livret A.

Qu’est-ce qui nous fait dire que les SCPI sont un bon placement ?

Comme indiqué plus haut, l’un des grands avantages des SCPI est de permettre à leurs détenteurs de n’avoir à s’occuper de rien. Ce n’est pas du tout le cas lorsqu’on investit en direct avec toutes les contraintes que l’immobilier comporte, notamment en termes de gestion.

Comme le précise Gabriela Kockova, manager au sein de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le comparateur leader sur le marché des SCPI sur Internet : « Pourquoi investir dans un seul, voire deux ou trois biens immobiliers, alors que la mutualisation permet de posséder plusieurs dizaines de biens au sein de plusieurs pays ? »

Au-delà de l’indéniable qualité des actifs composant les portefeuilles des SCPI, il faut mentionner le fait que les sociétés de gestion n’ont qu’un seul métier : la constitution d’un patrimoine immobilier de grande qualité pour votre sécurité et votre sérénité.

Indiquons également qu’en matière d’ingénierie patrimoniale, les SCPI dament le pion à l’immobilier locatif détenu en direct. En effet, il est possible d’acheter ses parts de SCPI en démembrement temporaire de propriété ce qui permet de considérables économies fiscales. En outre, le prix des parts, qui est dans l’immense majorité des cas de quelques centaines d’euros l’unité, permet de mixer plusieurs types de SCPI afin de mutualiser encore davantage son investissement.

Comment choisir les meilleures SCPI correspondant à son profil patrimonial ?

Ainsi, s’agissant tant des qualités intrinsèques des actifs immobiliers, que de la possibilité d’effectuer son investissement en parts de SCPI à crédit ou en démembrement temporaire de propriété, les SCPI constituent un très bon placement. Il faut toutefois bien opérer son choix de manière prudente afin de ne pas faire fausse route sur le chemin du succès.

Bien évidemment, il est fondamental de bien se renseigner avant d’effectuer une souscription de parts de SCPI de rendement. Certains investisseurs ne jurent que par les SCPI 100 % France tandis que d’autres sont plus intéressés par les SCPI européennes mais également par des SCPI spécialisées (santé, entrepôts, logistique…). C’est une question de sensibilité !

Certains investisseurs peuvent également découvrir des SCPI auxquelles ils n’avaient pas du tout pensé et cela constitue alors un déclic. Ce qui importe finalement, c’est de trouver chaussure à son pied parmi les près de 200 SCPI qui constituent le marché des SCPI, un marché qui va bien et qui poursuit son développement.

Comme le précise Théo Darroman, consultant sénior au sein de La Centrale des SCPI :

« Il n’est pas possible à un investisseur de connaître l’intégralité des SCPI du marché. C’est pour cela que nous faisons un choix de SCPI répondant parfaitement à ses attentes. Le plus simple est de nous téléphoner six jours sur sept au 01.44.56.00.23 ou de s’informer sur notre site. Notre société possède notamment un service financement dédié. »

Il apparait donc clairement que les SCPI sont un très bon placement immobilier. Elles constituent la pierre angulaire d’un patrimoine de qualité et pérenne. Nous pensons qu’en détenir à concurrence de 35 % de son patrimoine global constitue une très bonne idée. Cette idée est d’autant plus séduisante que des professionnels avertis sont là pour vous conseiller.

L’investissement immobilier en parts de SCPI se classe incontestablement dans les bons placements à posséder en 2021 car il offre accès à des rendements compétitifs avec une prise de risque réfléchie et assumée. Pour ne pas faire d’erreur dans sa sélection de SCPI, il est plus prudent de demander conseil à une plateforme comme La Centrale des CPI (www.centraledesscpi.com).

Découvrez en vidéo pourquoi investir votre argent en SCPI en 2021 : 

Avertissement
L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers.
Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial.
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.