06052021

Retour

Immobilier

Immobilier de prestige : la demande s'intensifie

chateauweb

Le premier trimestre 2021 débute de façon très active avec une hausse de 50% des transactions pour les biens d’exception chez Barnes. La demande pour les « refuges » familiaux intergénérationnels en province explose, de son côté.

Le marché de l’immobilier haut de gamme a plutôt bien résisté à la crise du Covid l’an passé en France, si l’on en croit l’état des lieux réalisé par Barnes, l’agence positionnée sur les actifs d’exception. Les prix se sont, en effet, stabilisés alors que le volume des transactions s’est replié d’un modeste 12%. Selon les dirigeants de l’agence, la hausse de prix de ces dernières années, due, à un déséquilibre entre l’offre et la demande, s’est ainsi quelque peu résorbée sans que les actifs d’exception ne subissent toutefois d’inflexion. Le premier trimestre 2021 débute même sur les chapeaux de roue puisque l’activité enregistre une croissance de…50% par rapport aux trois premiers mois de 2020.

« Le mois de mars a même été exceptionnel grâce à un marché rationalisé, des taux bas et des prix plus raisonnables », explique Richard Tzipine, directeur général de Barnes. Fort logiquement la clientèle étrangère est absente depuis un an. Elle devrait faire son retour en 2022, augure Barnes, qui fait état d’une hausse de la proportion de Français expatriés préparant leur retour ou leur future retraite.

Sous l’effet de la crise sanitaire, une nouvelle demande est parallèlement en train d’exploser, celle de « refuges familiaux intergénérationnel » en province. La courbe des prix s’en ressent déjà : en matière de propriétés et de châteaux, en Bretagne ou en Normandie, une hausse de 5% a été enregistrée en 2020 après plusieurs années de baisse. Les autres régions plébiscitées sont la Provence, le Pays Basque, le Bassin d’Arcachon ou encore Chamonix.

Autre tendance forte : celle de la recherche par de grands groupes hôteliers ou des family offices, des propriétés susceptibles d’offrir des services d’hôtellerie, à l’heure où les déplacements à l’étranger sont devenus plus difficiles, où la clientèle française redécouvre avec bonheur ses régions et ses trésors.

PBB